Acceptez-vous l'utilisation de cookies pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web ?

Voir plus

Nadine Hilbert & Gast Bouschet1961 (LU) et 1958 (LU)

Nadine Hilbert et Gast Bouschet commencent à collaborer dans les années 1990. Multidisciplinaires, ils privilégient néanmoins l’image en mouvement et le son pour donner forme à des travaux complexes qui se situent selon leurs propres mots entre l’art et la sorcellerie. Celle-ci étant envisagée comme une nouvelle forme d’art politique à instaurer.

Ils parcourent le monde entier et se servent des images qu’ils capturent comme d’un commentaire qui vise à questionner autant qu’à témoigner des mutations économiques, sociales, politiques et culturelles de notre époque.

En 1992, les installations Death is the seed from which I grow et the plasma of the earth abordent à la fois la construction et la destruction, le macrocosme et le microcosme, au travers de matières brutes résiduelles ou organiques qu’ils photographient. Le duo d’artistes tente de repenser l’univers en utilisant les éléments qui le constituent. L’expérience subjective de la réalité du monde est mise en œuvre dans la série Echoes (1995). Les artistes y opposent la matière vivante à la matière minérale tout en faisant apparaître des analogies, par exemple entre un trou et une déchirure. En 1997, la série Natiirlech en noir et blanc révèle des lieux dans la nature où l’intervention humaine est perceptible. Le mélange de photographies d’une forêt vierge du Montana avec des images du zoo de San Diego aborde alors deux aspects de la domestication de la nature par l’homme.

Lors de la 53e Biennale de Venise, en 2009, Gast Bouschet et Nadine Hilbert représentent le Luxembourg avec Collision Zone. L’installation immersive propose enregistrements sonores et images provenant des régions frontalières de la Méditerranée afin d’aborder l’immigration et plus précisément la crainte de l’Europe d’une immigration massive. Il dénonce, comme dans de nombreux autres projets, l’anthropocentrisme occidental en questionnant les notions de frontière et de limites qu’elles soient corporelles, sociales, animales ou humaines.