Acceptez-vous l'utilisation de cookies pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web ?

Voir plus
Marie Ange CAMBRUZZI Consonance 1998
Marie Ange CAMBRUZZI Consonance 1998 detail

Marie-Ange CambruzziConsonance, 1998

RetourDétails
Scroll down button

Marie-Ange CambruzziConsonance, 1998

Comme dans l’ensemble de l'œuvre de Marie-Ange Cambruzzi, les formes et matériaux inspirés de textes littéraires et poétiques se chargent d’une symbolique liée à la féminité.

Cette pièce est composée d’un lys blanc (associé à la pureté de la Vierge Marie) émergeant, tel un symbole phallique, d’une étendue d’eau calme et laiteuse. Tel un « linceul aquatique », l’œuvre évoque le mythe féminin d’Ophélie dont Gaston Bachelard écrit : « l’eau est le symbole profond, organique de la femme qui ne sait que pleurer ses peines » (L’Eau et les Rêves – Essai sur l’imagination de la matière).


Au travers de nombreux symboles et significations, l’artiste propose une étendue irréelle dont la pureté renvoie à un paysage fantasmé.