Acceptez-vous l'utilisation de cookies pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web ?

Voir plus
Monica Bonvici Denis 2 light

Monica BonviciniMoore Oklahoma 2013, 2017

RetourDétails
Scroll down button

Monica BonviciniMoore Oklahoma 2013, 2017

Apparue sur la scène internationale au milieu des années 1990, Monica Bonvicini est principalement connue pour ses grandes installations impliquant le visiteur mais également pour ses dessins, ses sculptures, ses photographies et ses performances. Elle questionne, parfois avec violence, les structures traditionnelles du pouvoir qui régissent les rapports homme/femme et déconstruit, de façon méthodique, les systèmes de valeurs sociales, culturelles et identitaires. Ses œuvres remettent en question le sens de la création artistique, l’ambiguïté du langage, les limites et les possibilités attachées à l’idéal de liberté.

En 2008, suite à sa participation à la Biennale de la Nouvelle-Orléans (la ville se remet alors lentement de la dévastation provoquée par l’ouragan Katrina), Monica Bonvicini travaille à partir de photographies trouvées de catastrophes naturelles aux Etats-Unis. Le 9 avril 1947, dans la ville de Woodward, en Oklahoma, une tornade massive et ultra-violente a détruit plus de 1000 foyers et entreprises. En une nuit fatidique, 107 personnes sont mortes et plus de 1000 autres ont été blessées. Les changements climatiques sont ici présentés comme une force destructrice, capable de déstabiliser les structures autoritaires et de renverser l’ordre, la domination et le pouvoir.